L’histoire du basket (3ème partie)

LA BATAILLE POUR L’AUTONOMIE

Au cours de la décennie 1920-1930, la France cultive la frilosité et les autorités considèrent que ce nouveau sport relève d’un simple divertissement que d’une activité  sportive classique et reconnue ; il est donc incorporé à la puissante fédération d’athlétisme. Relégué à une simple ‘activité d’amusement le basket se sépare entre  clubs « patros » fidèles à la fédération catholique et les clubs issus d’origines diverses affiliés à la F.F.A. Les relations entre les dirigeants ce ce sport venu d’outre-atlantique et les dirigeants de l’athlétisme se dégrade rapidement.En 1929, suite à de  nombreuses tensions, le sigle du basket est accolé à celui de la F.F.A. première victoire vers l’autonomie!!!. Les pionniers du basket ne se suffisent pas de cette première avancée! Ils obtiennent leur indépendance en 1932 ( création de la F.F.B.B.) dans le mouvement international suscité  par la création de la  Fédération Internationale de Basket-Ball. L’US Saint Thomas d’Aquin du Havre est le premier club à s’inscrire auprès de cette nouvelle structure.Le basket devient une discipline olympique en 1936.L’histoire du Basket Français peut commencer.

LA TECHNIQUE ÉVOLUE

A cet époque, les patros développent la théorie « du n’importe quoi »:les équipes sont divisées en attaquants et en défenseurs et on joue à l’inspiration, après chaque panier on remet la balle au centre.André Tondeur (1899-1962) introduit dans le basket une nouvelle technique avec son école de Mulhouse. Il théorise la zone (2-1-2) et permet à Mulhouse de dominer le basket  juste avant guerre. Le titre de champion de France n’existe pas encore mais le basket féminin et masculin hexagonal brille sur le plan européen.

Durant l’occupation, en garçon c’est l’US Métro qui domine en zone occupé et le F C Grenoble en zone libre, c^té fille Périgueux et l’US Métro s’adjugent les premières places dans des championnats squelettiques.  On savait que le rugby servait partiellement de couverture à la  résistance ( J. Chaban Delmas).Aucun élément ne permet de faire un rapprochement identique avec le basket,signalons qu’un seul club porte ne nom d’un résistant et il est Normand: Césaire Levillain  » 1885-1944, enseignant fusillé le 8 mars 1944 au Grand Quevilly.

LA PÉRIODE CONTEMPORAINE  

La ^paix revenu, le basket français  évolue en technique au rythme du basket européen et de la mise en place du championnat du monde d’abord masculin puis féminin en 1953.Notre sport a réussit son implantation en France et dans le monde puisque il est devenu le premier sport en salle et le second sport collectif derrière le football.On peut distinguer plusieurs périodes. De 1945 à 1967 , le basket reste purement amateur,la venue des premiers américains dans le championnat de France va boulverser cette état et peu à peu le professionnalisme s’installe. Certain club comme l’Alsace de Bagnolet n’y résisteront pas. En 1972, un autre club va défrayer également la chronique et exploser l’année suivante: le B.C. Berk.  En fille le C.U.C va dominer le basket national et européen durant une quinzaine d’années. Leur disparition à la fin de la décennie 90 va permettre l’éclosion d’abord du Stade Français puis de Mirande et   enfin de Bourges. Côté masculin, outre l’ASVEL, ,l’Elan Béharnais, et CSP Limoges vont dominer le championnat. La JSFN Nanterre en 2013  issue de la plus petite division et les Braqueuses nous rappellent par leur exploits à la grande histoire du BASKET FRANÇAIS

les demoiselles de Clermont (13 fois championne de France)

 

les demoiselles de clermont

FIN DE CE PREMIER REPORTAGE………. A BIENTOT

A propos de alainestival 194 Articles
syndicaliste engagé nationalement j'utilise la retraite pour écrire en suivant entre autre les championnats régionaux de basket sport que j'ai abandonné lors de ma vie professionnelle